• Antoine Station

GCDO#05 - Marie Roca - Les effacés de la Terre (2ème partie)




Parmi les 10 000 disparitions non élucidées (en France par an !), certaines montrent dès le départ un caractère irrationnel,  comme lorsque la personne disparaît devant témoins d'un endroit dont elle ne pouvait pas sortir, tel un transport en commun en train de rouler, le passager disparaissant soudainement à la vue de ses compagnons de voyage médusés, tandis que ses bagages restent ; le sujet peut disparaître au milieu d'une foule de personnes qui le connaissent. D'autres s'évaporent de leur appartement en étage élevé, porte d'entrée fermée à clé de l'intérieur, clé engagée dans la serrure, tous volets et fenêtres hermétiquement clos. 


Dans Génération Cités d’Or #04, Marie Roca avait évoqué les cas d'Oscar Williamson, qui avait quelques soucis et était pensif lorsqu'il se rendit dans son champ ; de Paul D., dit Papy confiture, qui avait été contrarié par le fait d'avoir eu à se rendre à la place de son épouse à la réunion de copropriété, du paralytique Owen Parfitt qui, ayant conscience de son état, devait le trouver très injuste et ressentir de l'amertume, de James Burne, le sportif fabricant de chaussures, qui était aussi quelqu'un qui buvait plus que de raison. On remarque que les adultes disparaissent plutôt en état statique, assis, comme le jeune homme dans le bus ou comme le professeur argentin qui venait de s'asseoir dans sa voiture, ou couchés, comme le monsieur qui dormait à l'hôtel près de sa femme et qui disparut ainsi, ou, s'ils se déplacent, soit ils ne vont pas vite, comme Paul, soit, au contraire, ils courent, ou ils se déplacent alors en voiture, en bus, mais comme passager, car il est remarquable que nous n'ayons pas enregistré de cas de conducteurs soudainement disparus de leur véhicule, et il est intéressant de souligner ce point qui pourrait suggérer que certains états de vigilance accrue puissent faire blocage au "passage dans une autre réalité". Les enfants disparus se déplaçaient soit lentement dans le cas de la petite camarade de Paty ou dans le cas de Léo, mais aussi dans le cas de l'enfant allant chercher de l'eau, soit couraient comme dans deux cas d'enfants .

Pour ajouter au degré d'irrationalité, des personnes ainsi soudainement disparues peuvent réapparaître à l'endroit exact de leur disparition, après un laps de temps variant  de quelques minutes à... quarante ans pour l'un des cas les plus renseignés qui soient. Dans la suite de son fantastique dossier, Marie Roca va évoquer les cas assez rares, mais attestés, des disparus-réapparus, des cas de téléportation sur de longues distances, des cas de disparition d'objets volumineux, etc. 


Un dossier complet de 14 pages à retrouver dans Génération Cités d'Or #05

©2019 by Génération Cités d'Or. Proudly created with Wix.com