• Peter Knight

GCDO#09 - Peter Knight - La guerre des images de l'ID à travers la Science Fiction


Le programme nommé guerre psychologique MK-Ultra visait le subconscient en l’homme pour empêcher la création d’images par la forme-pensée.


L’Id est l’ancien terme grec représentant cette puissance du subconscient créateur capable depuis le plan onirique de prendre forme dans la réalité, créant ainsi une métamorphose complète du corps humain en un dieu.


Le terme Id est évoqué dans le film crypté Planète Interdite (sorti en 1956), de même que la création d’une image issue de la forme-pensée qui peut transformer l’être humain. Il est essentiel de comprendre que la puissance du subconscient représente une image soit du mal soit du bien reliée à notre forme physique se manifestant à travers l’Ego, via l’Alter Ego, dans le but de modifier les évènements quels qu’ils soient et par la projection d’un champ magnétique issu du cerveau. L’Alter Ego est cette puissance tirée du subconscient pouvant générer une joie intense que les Gnostiques égyptiens nommaient le Double.


Si l’Ego se referme sur lui-même, se coupant de l’Alter Ego, son Double cosmique, la substance du subconscient créateur ne fonctionne plus. Il faut lâcher prise pour que l’Ego soit transcendé par l’Alter Ego, notre jumeau (ou Thomas Didyme dans l’Evangile gnostique). Ce double est sans limites. Il devient cette puissance cosmique incarnée dont nous trouvons la référence dans le livre d’Albert Champdor, Thèbes aux cent portes (paru en 1955) : la reine Hatchepsout a dédié la réalisation de son temple à son Double (p. 93). L’édification des temples égyptiens au nombre d’or était conçue par les Doubles des Pharaons.


Nous citerons Jean Boboc dans La grande métamorphose : « Le subconscient est le pont vers le Divin. Quand l'humain souhaite activer le pouvoir créateur qui vibre dans ses entrailles, il est prêt à contacter les plus sombres endroits que son subconscient habite. Quand l'appel du Divin se réveille en vous et que sa flamme d'amour brûle vos tripes, il est temps d'arrêter de résister à la vie et d'apprendre le lâcher-prise. Les moments de solitude seront multiples, le chemin sera long et contraignant. N'oubliez pas que la joie Divine sait comment créer son passage, échapper à vos croyances et toucher directement votre âme. Faites confiance. »


Le film Planète interdite démontre que, pour une harmonisation complète de la nature humaine, il faut qu’elle soit habitée par l’image la plus idéale possible afin de l’incarner depuis le plan onirique jusque dans la réalité tridimensionnelle. Dans ce film, le professeur Morbius est capable de maintenir l’image idéale de sa fille pour la recréer à travers son subconscient, ou ID. C’est ce que révèle Baird Spalding dans son livre La vie des maîtres ; ces derniers peuvent matérialiser une image par la force de leur subconscient.

L’homme a oublié cette capacité de manifester la forme-pensée à travers le cerveau et le véhicule physique depuis qu’une organisation atlanto nazie a généré la guerre de l’Id depuis Hollywood (ce qu’a révélé dans ses shows l’actrice Roseanne Barr) dans le but d’effacer de notre mémoire notre Id-Entité cosmique qui, une fois dénaturée par les ondes HAARP et les projections d’images subliminales par inception et psychotronie, reste confinée dans un niveau d’évolution à basses fréquences.

Le film Planète interdite correspond à la guerre atlanto-hyperboréenne des images de l’Id pour qu’aucun rêve ne se réalise et que nous soyons projetés dans un seul plan de survie qui, finalement, dans le film, aboutit à une destruction totale de l’être tel que cela s’est passé en Atlantide. Et tout recommence…


Découvrez la suite et conclusion de l'article de Peter Knight dans les pages de Génération Cités d'Or #09 :


56 vues0 commentaire